Les
films

+

Demeure

BE, 2019 - 39'
« La maison, l’espace de l’intime, celui où l’on range ses affaires, (...)

« La maison, l’espace de l’intime, celui où l’on range ses affaires, ses secrets. Le lieu où l’on peut se soustraire du regard d’autrui en fermant la porte. Mais chez Étienne, il y a peu d’affaires et la porte est ouverte ».

Un film comme un lieu pour recueillir une histoire et une rencontre entre la réalisatrice et son protagoniste autour de la question de l’habiter.

Festivals :
Traces de Vies 2019 (Clermont-Ferrand)
Architecture Film Festival Rotterdam 2019 (Rotterdam)

+
-

Visible Cities

USA, 1991 - 31'
« Deux femmes sont à la recherche d’une maison dans la nature en (...)

« Deux femmes sont à la recherche d’une maison dans la nature en Californie du Sud. Ces maisons sont inabordables, et elles ont toutes deux le sentiment d’être des citoyennes invisibles. Le film donne une voix au paysage et explore en même temps le hors-champ des deux protagonistes et leur subjectivité. »

"Le titre est une référence au roman d’Italo Calvino, Les villes invisibles, dans lequel Calvino imagine un dialogue entre deux dirigeants, Gengis Khan et Marco Polo, fantasmant sur les villes idéales et où l’idéal est celui du nomade et du marchand. Dans ma version, je regarde les nouvelles constructions de villes en copropriété dans le sud de la Californie et invente un dialogue entre deux femmes qui ont toutes les deux le sentiment de ne pas avoir voix au chapitre dans un monde dominé par les hommes et l’argent" (Babette Mangolte).

Une fantaisie cinématographique riche en réflexion, par une autrice rare, qui fut par ailleurs directrice de la photographie pour Chantal Akerman (Jeanne Dielman...).

+
-

Pacific

BE, 2019 - 23'
Pacific est le nom de l’immeuble bruxellois où vit la réalisatrice. (...)

Pacific est le nom de l’immeuble bruxellois où vit la réalisatrice. Aussi appelé "la tour des suicidés", il est un exemple typique d’habitat collectif. Dans un jeu subtil entre intérieur et extérieur, entre lieux privés et publics, Angie Obeid révèle un espace anxiogène et clôt sur lui-même, alors même que les fenêtres des appartements offrent une vue suspendue, vertigineuse.

Un film réalisé dans le cadre de la formation audiovisuelle Doc Nomads, portée par l’école bruxelloise Sint Lukas en collaboration avec des écoles de cinéma basées à Budapest et Lisbonne.

+
-

Lift

UK, 2001 - 24'
Un ascenseur dans un immeuble populaire de l’East End londonien. (...)

Un ascenseur dans un immeuble populaire de l’East End londonien. C’est ici que le réalisateur s’installe pendant plusieurs jours avec sa caméra. Au début, les résidents sont interloqués, réagissant parfois avec nervosité. Mais rapidement le réalisateur se fait accepter par ceux-ci.

Festivals :
Grierson Trust 2003 (Peterborough, Royaume-Uni) - Best Newcomer
Festival International du Court Métrage Clermont-Ferrand 2003 (France) - Prix spécial du Jury
RTS (Royal Television Society) 2002 (Londres) - Royal Television Society Award

+
-

Une chambre en Pologne

BE, 2019 - 11'
Un homme est sur un lit, qui est dans une chambre, qui est dans (...)

Un homme est sur un lit, qui est dans une chambre, qui est dans un immeuble, qui est dans une ville, qui est dans un pays, qui est sur la Terre, qui est dans l’univers, qui est on ne sait où... Tentative d’épuisement d’une question d’apparence simple : où suis-je ?

Un film réalisé dans le cadre du programme Regards Croisés de l’école de cinéma bruxelloise INSAS.

+
-

L’Immeuble des braves

FR, 2019 - 23'
Sofia, 13 juin 2014. Comme chaque jour, Ivan revient devant (...)

Sofia, 13 juin 2014. Comme chaque jour, Ivan revient devant l’immeuble dont il s’est fait expulser. Il vient nourrir ses enfants, Gigi et Sara, deux chiens errants qui vivent encore là. Mais ce matin, les chiens ont disparu. Ivan dans tous ses états alerte le quartier et se lance dans une quête éperdue pour retrouver ses chiens et défendre le dernier bastion d’innocence qui le relie à ce monde.

Festivals :
Festival de Cinéma de Douarnenez 2019 (France)
Les Rencontres du film documentaire de Mellionnec 2019 (France)
Festival Côté court (Pantin, France)
Cinéma du réel 2019 (Paris, France) - Prix des détenus de la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy

+
-

Histoire d’un boulevard

BE, 2018 - 16'
Le boulevard de Dixmude, au cœur de Bruxelles, est l’endroit où (...)

Le boulevard de Dixmude, au cœur de Bruxelles, est l’endroit où travailleurs sans papiers et employeurs proposant des boulots au noir se rencontrent. Les habitants des alentours voient comment leur quartier change et découvrent leurs nouveaux voisins.

Un film réalisé dans le cadre de l’école de cinéma bruxelloise RICTS.

+
-

Le murmure des lieux qui nous habitent

BE, 2019 - 28'
Comment garder vivant à jamais le souvenir de Anne ? Pour lutter (...)

Comment garder vivant à jamais le souvenir de Anne ? Pour lutter contre l’oubli inexorable, la cinéaste construit une maison imaginaire dont chaque pièce serait habitée par un souvenir de l’absente, puis elle nous invite à l’intérieur de son palais de mémoire. Nous parcourons alors des pièces désertes qui se peuplent d’histoires... De la chambre à la cuisine, parfois, les voix se brisent, hésitent, se superposent. Mais dans le bric à brac de la mémoire, sera-t-il possible de distinguer la voix de Anne ? A partir de cette recherche d’une voix perdue, le film s’ouvre et dessine un portrait décalé, émotionnel des souvenirs qui nous habitent toutes et tous.

+
-

Forbach Swing

FR, 2019 - 110'
Film musical enthousiasmant, le dernier documentaire de Marie (...)

Film musical enthousiasmant, le dernier documentaire de Marie Dumora nous invite dans le quartier du Holweg, le quartier manouche de Forbach, avec Samson Schmitt, Mike Reinhard, Rovelo Merstein notamment (et bien d’autres !)

Les hommes y vivent de la musique avec bonheur et panache depuis la nuit des temps.

Festivals :
Cinéma du Réel 2019 (Paris, France) - Prix du patrimoine de l’Immatériel
États Généraux du Film Documentaire 2019 (Lussas, France)

+
-

La Ciudad Oculta

ES, 2018 - 80'
« Quand Victor Moreno filme un tunnel du métro, c’est comme une (...)

« Quand Victor Moreno filme un tunnel du métro, c’est comme une scène de 2001 : L’Odyssée de l’espace. Des pas luminescents flottent comme des étoiles, des étincelles de soudure forment un enfer céleste, de l’eau rampe fantasmagorique le long d’un mur - soudainement, la beauté dans un puits de ventilateur.Le vaste labyrinthe de tunnels, de canalisations d’égout et de stations de métro forme un immense réseau sur lequel la ville repose et dépend.

On pourrait le voir comme un espace purement fonctionnel, mais aussi comme une région symbolique et cachée - l’inconscient de la ville. Cette zone souterraine inquiétante abrite également des rats, des chats et des hiboux, ce qui fait de la banlieue urbaine un organisme à part entière. Alors qu’il se fraye un chemin dans des tunnels sombres et mystérieux qui semblent avoir été faits pour s’y perdre, ce chef-d’œuvre visuel révèle un monde habituellement caché à notre regard ».

Festivals :
Sevilla Film Festival Official Selection - Best Photography
IDFA - Compétition officielle (Amsterdam)

+
-

Wardi (The Tower)

FR/NO, 2019 - 76'
Beyrouth, Liban, aujourd’hui. Wardi, une jeune Palestinienne de (...)

Beyrouth, Liban, aujourd’hui. Wardi, une jeune Palestinienne de onze ans, vit avec toute sa famille dans le camp de réfugiés où elle est née. Sidi, son arrière-grand-père adoré, fut l’un des premiers à s’y installer après avoir été chassé de son village en 1948. Le jour où Sidi lui confie la clé de son ancienne maison en Galilée, Wardi craint qu’il ait perdu l’espoir d’y retourner un jour. Comment chaque membre de la famille peut-il aider à sa façon la petite fille à renouer avec cet espoir ?

+
-

Edificio España

ES, 2012 - 94'
L’immeuble ESPAÑA est un bâtiment madrilène prospère, emblématique de (...)

L’immeuble ESPAÑA est un bâtiment madrilène prospère, emblématique de l’ère Franco. Les travaux de rénovation lancés en 2007 mobilisent plus de deux cent travailleurs de différentes nationalités. Victor Moreno suit avec sa caméra le bouillonnement de l’endroit, entre les fantômes du passé, le présent de la Tour de Babel composée par les ouvriers et le futur souhaité par les promoteurs immobiliers.

Festivals :
Documenta Madrid 2012 (Espagne)
San Sebastian International Film Festival 2012 (Espagne)
BAFICI 2012 - Festival international du cinéma indépendant (Buenos Aires, Argentine)

+
-

Le Monde parfait

FR, 2019 - 52'
Si vous adoriez les lumières des centres commerciaux quand vous (...)

Si vous adoriez les lumières des centres commerciaux quand vous étiez petit. Si, au moment de Noël, vous y rencontriez des lutins automates qui égayaient les allées centrales de leurs sourires malicieux et de leurs activités un peu répétitives certes, néanmoins ensorcelantes. Vous vibrerez de bonheur de retrouver ces petits bonhommes, cette atmosphère de fête et de joyeuses fanfares. "On se croirait à New York ici", pour reprendre les mots du monsieur Loyal du Mall de Beziers, où le dernier documentaire de Patric Jean est tourné.

Dans ce film aux allures de "Que sont ils devenus ?" pour celles et ceux qui n’ont plus mis un pied dans un centre commercial depuis longtemps, les fondamentaux sont encore là : des allées colorées, les rires d’ado qui s’y retrouvent, une impression de sécurité grâce aux vigiles qui y travaillent et aux caméras qui y sont installées. Des vendeurs et vendeuses avenant.e.s, accessibles et accueillant.e.s. La possibilité de passer des journées d’émerveillements renouvelés pour les un.es et les froides stratégies marketing des autres, tel ce directeur rappelant leur fonction : "mettre le client en condition de prêt à consommer… Qu’il pose son cerveau, il est chez Disney, tout va bien, il est dans son cocon… Et l’utopie c’est qu’il faut qu’on arrive à transformer cela en rêve". Atmosphère ensorcelante, on vous le disait. Ou presque.

+
-

Toujours plus

FR, 1994 - 25'
Aujourd’hui, les supermarchés se construisent sur l’emplacement des (...)

Aujourd’hui, les supermarchés se construisent sur l’emplacement des cinémas ou des églises. Évolution normale puisque le consumérisme est la religion du XXe siècle : les supermarchés sont les cathédrales du futur. "Un documentaire accablant sur les conditions de travail et l’aliénation des caissières."

+
-

Derniers jours à Shibati

FR, 2017 - 60'
Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartiers (...)

Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartiers est sur le point d’être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d’amitié avec le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins d’un monde bientôt disparu.

Festivals :
IDFA 2017 (Amsterdam, Pays-Bas) - Prix Spécial du Jury
Cinéma du Réel 2017 (Paris, France) - Prix du Meilleur Documentaire français et Prix des Jeunes

+
-

MAU

BE, 2019 - 15'
Dans une capitale chinoise à la croissance exponentielle, chacun (...)

Dans une capitale chinoise à la croissance exponentielle, chacun rêve d’une vie meilleure. Mais que se passe-t-il lorsque le rêve de la ville dépasse celui de ses habitants ?

MAU est le film de fin d’étude de Théo Jules Côte-Willems, réalisé dans le cadre du programme Regards Croisés de l’école de cinéma INSAS.

+
-

Charleroi, le pays aux 60 montagnes

BE, 2018 - 126'
J’ai toujours voulu quitter Charleroi et toujours eu envie de (...)

J’ai toujours voulu quitter Charleroi et toujours eu envie de filmer Charleroi - y capter les révolutions du temps. Une ville que je retrouve dans l’entre-deux d’un passé enfoui et d’un avenir qui n’est pas encore.

Le film est le portrait d’une cité industrielle avec ses effondrements, ses mutations, ses paysages et sa langue. Un film où se côtoient René Magritte, un campement de SDF, les acteurs d’un renouveau, l’inventeur du Big Bang, Les Zèbres (Royal Charleroi Sporting Club), le socialisme, les sidérations vécues dans l’enfance...

Festivals
États généraux du film documentaire 2019 (Lussas, France)
DOK Leipzig 2018 (Allemagne)

+
-

Bruxelles-Brussel, une traversée urbaine

BE, 2019 - 76'
Luc Jabon part à la rencontre de ceux et celles qui pour lui (...)

Luc Jabon part à la rencontre de ceux et celles qui pour lui représentent Bruxelles. En s’immergeant dans certains quartiers de Bruxelles, avec la complicité d’interlocuteurs.trices avertis, Il s’essaie à retrouver l’origine et le passé des rues, à interroger leurs mutations, destructions, transformations, à imaginer le futur de sa ville.

+
-

Ex Libris : the New York Public Library

USA, 2017 - 197'
Frederick Wiseman investit une grand institution du savoir et la (...)

Frederick Wiseman investit une grand institution du savoir et la révèle comme un lieu d’apprentissage, d’accueil et d’échange. La New York Public Library incite à la lecture, à l’approfondissement des connaissances et est fortement impliquée auprès de ses lecteurs. Grâce à ses 92 sites, la 3ème plus grande bibliothèque du monde rayonne dans trois arrondissements de la ville et participe ainsi, à la cohésion sociale des quartiers de New York, cité plurielle et cosmopolite.

Comment cet incomparable lieu de vie demeure-t-il l’emblème d’une culture ouverte, accessible et qui s’adresse à tous ?

Festivals
Mostra Internationale d’Arte Cinematografica 2017- Biennale di Venezia - Venise (Italie) - Compétition officielle

+
-